Maïakovski : suicide d’un poète révolutionnaire | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Maïakovski : suicide d’un poète révolutionnaire

le par
le par - modifié le 17/02/2019
Vladimir Maïakovski et son chien Pouchkino, 1925 - source : Wydawnictwo Literackie, Cracovie-WikiCommons

Lorsque le poète soviétique se donne la mort en 1930, la famille communiste vit un double séisme : celui de perdre un des chantres de la révolution prolétarienne et celui de devoir accepter un suicide « bourgeois ».

« À tous : je meurs, n’en accusez personne. Et pas de cancans, s’il vous plaît. Le défunt détestait cela. »

Ainsi commence avec une ironie mordante la lettre « à tous » que laisse Vladimir Maïakovski avant de se suicider. On découvre le corps du poète soviétique de 36 ans à son domicile de Moscou, le 14 avril 1930. Il s’est tiré une balle dans le cœur.

Chef de file du mouvement futuriste, Vladimir Maïakovski s’est engagé tout entier dans la révolution bolchévique de 1917. Cassant les codes, il écrit une poésie puissante dédiée à la classe ouvrière et à l’action collective. Une poésie faite non pour être lue dans des salons feutrés mais pour être hurlée à pleine voix dans les usines. La poésie devient une arme au sens propre du terme : « Comment osez-vous vous prétendre poète et gazouiller gentiment comme un pinson ? Alors qu’aujourd’hui il faut s’armer d’un casse-tête pour fendre le crâne du monde ! », écrit-il comme un étendard.

Lorsqu’on apprend son suicide, c’est l’incompréhension la plus totale. Car ce geste est en complète contradiction avec l’idéal collectif communiste.

L’Européen du 7 mai 1930  s’en amuse :

« Ainsi donc, “le plus grand poète de la révolution prolétarienne” s'est suicidé pour...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Cubistes, Futuristes, Passéistes
Gustave Coquiot
Achetez ce livre sur :