« M le Maudit », naissance du polar moderne | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

« M le Maudit », naissance du polar moderne

le par
le par - modifié le 28/05/2018
Peter Lorre dans "M le maudit", L'Intransigeant, 16 avril 1932, source RetroNews BnF

Inspiré de l'affaire du vampire de Düsseldorf, le chef-d’œuvre de Fritz Lang sort en France en 1932. Sa mise en scène et l'audace de son sujet séduisent aussitôt les critiques.

Aujourd'hui considéré comme un chef-d’œuvre, M le Maudit est le premier film parlant du réalisateur allemand Fritz Lang. C'est aussi le premier polar moderne de l'histoire du cinéma. L'intrigue est inspirée des crimes du célèbre vampire de Düsseldorf [voir notre article] qui défraya la chronique peu de temps auparavant.

 

Peter Lorre y incarne un terrifiant meurtrier d'enfants dont chaque apparition est rythmée par le sifflement de l'air Le Roi sous la montagne – Fritz Lang inventant ainsi le leitmotiv, une idée de génie qui sera reprise des centaines de fois par la suite.

 

Lorsque le film sort sur les écrans français, en 1932, la critique est bluffée. Paris-Soir souligne la qualité de la mise en scène :

 

« Fritz Lang a composé sur ce thème des scènes hallucinantes, mais dont la photographie est impeccable. Principaux interprètes et figurants ont été choisis avec un rare souci de vérité, mais le côté un peu trouble du film ne plaira pas à tous les esprits. »

 

Tout comme Le Matin :

 

« M. Fritz Lang nous donne, avec “Le Maudit”, un film d'une puissance remarquable. On retrouve là son art si curieux et d'une vie intense. Dans...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Entre-deux-guerres (1918-1939)