La catastrophe ferroviaire de Meudon | Retronews - Le site de presse de la BnF
Long Format

La catastrophe ferroviaire de Meudon

le par - modifié le 09/07/2018

Le 8 mai 1842, un train en provenance de Versailles à destination de Paris déraille : l'accident fait 55 morts dont l’explorateur Jules Dumont. La première catastrophe ferroviaire en France.

L’accident

Le dimanche 8 mai 1842, au moment des grandes eaux à Versailles, de nombreux Parisiens sont venus en famille se promener dans le parc. Le train de 17h30 pour regagner Paris se retrouve donc bondé avec environ 770 passagers et cheminots. A l'entrée de Meudon, un des essieux de la petite locomotive de tête se brise, la locomotive déraille et vient s'enfoncer dans le talus de la tranchée. Les cinq voitures suivantes viennent alors chevaucher les locomotives. Les voitures en bois prennent feu et  les passagers se retrouvent prisonniers.

Quarante-trois personnes périssent dans l'accident et neuf mourront de leurs blessures les jours suivants. Il y a une centaine de blessés graves. La Presse du 10 mai 1842 parle de « consternation », d’« un événement affreux » et d’ « un accident terrible » tout en affirmant sa réserve et sa prudence pour ne pas alarmer des familles et céder au risque d’e...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Monarchie de Juillet (1830-1848)