Victor Hugo et la paix universelle | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Victor Hugo et la paix universelle

le par
le par - modifié le 25/05/2018
Victor Hugo ; Source Gallica BnF

En 1849, l'écrivain prononce un discours enflammé en faveur de la paix entre les peuples.

"Ces cent vingt-huit milliards donnés à la guerre, donnez-les à la paix ! Donnez-les au travail, à l'intelligence..." 

Le 21 août 1849 s'ouvre à Paris le Congrès des amis de la paix universelle, à l'initiative d'une association née en Grande-Bretagne, qui réunit des personnalités d'Europe et d'Amérique. Le contexte en Europe est alors celui d'une effervescence politique qui fait suite aux événements de 1848. En effet, l'année précédente, en France, en Allemagne, en Italie, en Hongrie, en Pologne ou en Belgique ont eu lieu des révolutions qui ont ébranlé l'ordre imposé par le Congrès de Vienne en 1815.

Ce jour-là, parmi les congressistes, des représentants de tous ces mouvements européens sont présents. C'est Victor Hugo, récemment élu à l'Assemblée législative, qui prononce le discours d'ouverture. Celui-ci restera célèbre : l'auteur des Misérables, dans une envolée lyrique qui soulève d'enthousiasme les auditeurs, y déclare sa foi dans le suffrage universel, dans la civilisation et dans le progrès. Le Siècle, qui a dépêché un journaliste sur place, rend compte, le 23 août, de l'ambiance qui accompagne la prise de parole d...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Victor Hugo jugé par son siècle
Tristan Legay
Achetez ce livre sur :
Victor Hugo
Camille Pelletan
Achetez ce livre sur :
Historique du mouvement de la paix
Frédéric Passy
Achetez ce livre sur :
Du congrès de Vienne
Dominique Dufour Pradt
Achetez ce livre sur :