1944 : premiers témoignages de rescapés d'Auschwitz | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

1944 : premiers témoignages de rescapés d'Auschwitz

le par
le par - modifié le 09/02/2019
Entrée du camp d'Auschwitz, photo prise le 27 janvier 1945 - source : WikiCommons-Deutsches Bundesarchiv

Alors que le tristement célèbre camp de concentration ne sera libéré qu'en janvier 1945, la presse publie des témoignages glaçants sur Auschwitz dès la fin de l'Occupation.

Le camp de concentration et d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne, n'a été libéré par l'Armée rouge que le 27 janvier 1945. Mais en France, dès la Libération, en août 1944, des journaux français publient des récits de rescapés et de témoins.

 

C'est par exemple le cas de L'Humanité qui, le 27 août, en pleine libération de Paris (le journal écrit en une : « À chaque Parisien son boche ! […] Battez-vous comme des lions ! »), publie la lettre d'un militant communiste déporté à Auschwitz. Quoique le journal annonce qu'il s'agit d'une femme, le texte est rédigé au masculin – peut-être afin de brouiller d'autant plus l'identité de l'auteur.

 

La lettre, précise le quotidien, a été envoyée par ce déporté « au péril de sa vie ». Elle a été publiée auparavant dans le dernier numéro clandestin du bulletin du Comité national de défense des prisonniers politiques.

 

« Chers amis,

 

Que vous dire ? J'aurais tellement à dire, et des choses si extraordinaires que vous ne les croiriez pas. Et d'ailleurs, je ne trouve pas les mots pour vous les dire, il faut les avoir vécues et vues pour les croire.

 

Je commencerai par vous dire que, depuis notre départ, “notre groupe” a fondu comme neige au soleil ; quatre-vingt-quinze pour cent des camarades se sont “volatilisés” si je puis employer ce mot. Nous restons, comme vous voyez, très peu nombreux de ceux du premier jour. Ne me demandez pas de détails. Je ne peux pas vous les donner.

 

À ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée