La création de la Légion étrangère en 1831 | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

La création de la Légion étrangère en 1831

le par
le par - modifié le 01/02/2019
Soldats engagés dans la Légion étrangère brûlant un village contaminé par le typhus, Agence Mondial, 1932 - source : Gallica-BnF

Dans les premiers mois de son règne, Louis-Philippe crée la Légion étrangère. Ce corps d'élite, qui regroupe les soldats non-français souhaitant combattre pour la patrie, n’a toujours pas d'équivalent dans le monde.

Suite à la révolution des Trois Glorieuses les 27, 28 et 29 juillet 1830, Louis-Philippe, proclamé « Roi des français » par la Chambre des députés le 9 août, est très rapidement confronté à la nécessité d'épurer l'armée. En effet, cette dernière regorge alors de nombreux éléments fidèles à l'Ancien Régime et de bonapartistes, tous opposés à la monarchie parlementaire qui vient d'être instaurée, et capables de se regrouper pour tenter un putsch.

De plus, l'industrialisation naissante a fait venir en France un nombre considérable de travailleurs immigrés, jetés sur les routes par le chômage, et qui demeurent sans emploi ici. Des Espagnols, Italiens, Portugais, Suisses, Belges, Allemands et Hollandais, vagabonds sans ressources pour lesquels il convient de trouver rapidement une solution. Ces étrangers, aux yeux d'un pouvoir encore fragile, sont générateurs de troubles potentiels.

Enfin, les trois jours de révolution ont également attiré des personnages brutaux, pas franchement intéress...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Monarchie de Juillet (1830-1848)