La légende de Yanitza, la Jeanne d’Arc des Balkans | Retronews - Le site de presse de la BnF
« Yanitza, la Jeanne d'Arc albanaise », couverture de Une du Petit Journal supplément du dimanche, 1911 - source : RetroNews-BnF
Long Format

La légende de Yanitza, la Jeanne d’Arc des Balkans

le par - modifié le 01/02/2019

Pendant la Belle Époque, Le Petit Journal se prend d’amitié pour une résistante albanaise combattant aux côtés d'hommes contre l’occupant ottoman. Vite, cette figure de la « Jeanne d’Arc d’ailleurs » va être réemployée à des fins politiques.

En 1911, couvrant une révolte albanaise aux marges de l’Empire ottoman, le très populaire Petit Journal, dans son supplément illustré du dimanche daté du 28 mai, s’attarde en Une sur un événement pour le moins extraordinaire :

« Une guerrière vient de se révéler dans l’insurrection albanaise. Yanitza (Jeanne) Martinay est la fille d’un chef de clan.

Son père, ayant trouvé la mort dans une rencontre récente, le fils aîné était appelé à lui succéder. Mais l’héritier du noble albanais est un enfant de huit ans. Que faire ?

“Suivez-moi !” s’écria Yanitza, après avoir réuni les soldats de son père, je vous conduirai à la gloire. Et la Jeanne d’Arc albanaise, âgée de 22 ans, s’élançait vers l’ennemi.

Yanitza est ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)