1906 : Le sarcophage de Charlemagne est ouvert | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

1906 : Le sarcophage de Charlemagne est ouvert

le par
le par - modifié le 08/11/2018
Ouverture de la sépulture de l'empereur Charlemagne à Aix-la-Chapelle en une du Petit Journal, 1906 - source : RetroNews-BnF

À la demande expresse de l’empereur d’Allemagne Guillaume II, la sépulture de Charlemagne est ouverte. Cette démarche, envisagée par la France comme un semi-affront, est très commentée.

Feu le roi des Francs et empereur d’Occident Charlemagne, inhumé le 28 janvier 814 dans la chapelle funéraire de la cathédrale d’Aix-la-Chapelle – qu’il avait lui-même ordonné de bâtir, dans la capitale de son empire –, reposait en paix. Mais au début du XXe siècle, à la demande de l’empereur d’Allemagne Guillaume II, sa sépulture est ouverte afin d’entamer plusieurs recherches d’ordre archéologique.

Immédiatement, les commentaires abondent de l’autre côté du Rhin.

« Le chapitre d’Aix-la-Chapelle et quelques capitulaires du dôme étaient présents, ainsi que le directeur du musée d’art industriel de Berlin, le bourgmestre d’Aix-la-Chapelle et le président de la province, un peintre, un photographe, un greffier et l’orfèvre du trésor d’Aix-la-Chapelle assistaient également à l’opération. 

Le chanoine Belleistein, avant d'ouvrir le sarcophage, a fait la déclaration suivante :

“Ce sarcophage va être ouvert d'abord pour rendre hommage à la mémoire de Charlemagne, mais surtout pour répondre à un désir de l'empereur ; il va être ouvert sur la demande écrite du conseiller secret Leasing, de Berlin, et avec la permission expresse du cardinal Fischer.” »

Après avoir prononcé les formules d’usage, on procède à l’ouverture. Une odeur de fascination plane sur les lieux et dans la retranscripti...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)