La crise du phylloxéra, ou la maladie des vignobles | Retronews - Le site de presse de la BnF
Long Format

La crise du phylloxéra, ou la maladie des vignobles

le par - modifié le 09/07/2018

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, un insecte, le phylloxera vastatrix, va décimer le vignoble de nombreuses régions françaises. Ses ravages sont tels que le paysage viticole français va être totalement bouleversé.

Le phylloxéra vastatrix

Petit puceron originaire d’Amérique, le phylloxéra vastatrix de la vigne est responsable du dessèchement des sarments et des feuilles (phyllon « feuille », xeros « sec », vastatrix « dévastateur »). Il se fixe sur les racines des plants de vigne pour en sucer la sève.

En 1863, les vignobles de Pujaut (Gard) sont atteints par une mystérieuse maladie qui n’est identifiée qu’en 1867. En 1868, pour lutter contre la propagation rapide de la maladie, une commission est nommée et découvre que le puceron est responsable. La maladie gagne le Gard (1873), l’Hérault (1875), l’Aude (1883) puis le Bordelais.

Carte des arrondissements dans lesquels la présence du phylloxera a été constatée, 1881 - source : Gallica-BnF

Jules Emile Planchon (1823-1888)

 

Botaniste, Jules Emile Planchon réalise une carrière universitaire à Gand, à Nancy,  puis à Montpellier où il devient professeur à la faculté de médecine en 1881.  Il participe au groupe d’experts qui détecte le phylloxéra à Sa...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Second Empire (1852-1870)