Les époques | Retronews - Le site de presse de la BnF

Les époques,
de 1631 à 1950

Grand siècle (1631-1715)

Le Grand Siècle, c’est le règne de Louis XIV, le faste de Versailles, le rayonnement culturel de la France. C’est aussi le temps des guerres, des fortifications et de la révocation de l’édit de Nantes.

Siècle des Lumières (1715-1789)

Marqué par la volonté de sortir de l’obscurantisme, ce siècle est le creuset d’idées novatrices : philosophie des Lumières, diffusion du savoir, évolution démographique, essor de la bourgeoisie.

Révolution (1789-1799)

De la convocation des États généraux jusqu’au coup d’État de Bonaparte, la Révolution française est jalonnée de réformes dans le prolongement des Lumières. Elle est aussi associée à la guerre civile et à la dictature de la Terreur.

Consulat et Empire (1799-1814)

Un mois après le coup d’État du 18 Brumaire, deux nouveaux régimes se succèdent : le Consulat et l’Empire. D’abord Premier consul puis Empereur, Napoléon Bonaparte rétablit la censure de la presse.

Restauration (1814-1830)

Avec la Restauration, les Bourbons reviennent au pouvoir dans le cadre d’une monarchie constitutionnelle. Brièvement interrompue par les Cent-Jours, la période est marquée par un compromis difficile entre ultras-royalistes et libéraux.

Monarchie de Juillet (1830-1848)

Les Trois Glorieuses parviennent à renverser la monarchie de Charles X, mais n’obtiennent pas la République : la branche des Orléans prend le pouvoir avec Louis-Philippe, dernier « roi des Français ».

IIe Rép. (1848-1852)

Née de la révolution de 1848, la IIe République est proclamée au lendemain de l'abdication du roi. D’abord porté par un exceptionnel élan d’optimisme réformateur, le régime soulève finalement le peuple contre lui.

Second Empire (1852-1870)

Président sous la IIe République, Louis-Napoléon Bonaparte renverse le régime républicain et devient Empereur. Révolution des transports, travaux d’aménagement, développement économique… Sous Napoléon III, la France se modernise.

Commune (1870-1871)

Entre mars et mai 1871, un gouvernement insurrectionnel se met en place à Paris après la défaite de Sedan et le siège de Paris par la Prusse. La Commune est écrasée lors de la Semaine sanglante.

Débuts de la IIIe Rép. (1871-1898)

La IIIe République connaît une longévité exceptionnelle malgré l’instabilité politique : c’est la Belle Époque, une période de réformes majeures aussi associée à la pression anarchiste et aux scandales politico-financiers.

Rép. radicale (1898-1914)

L'affaire Dreyfus détermine un glissement à gauche de la majorité, où socialistes et radicaux s’unissent. Triple-entente à l’international ; politique anticléricale, question sociale et marche à la guerre en France.

Première Guerre mondiale (1914-1918)

Août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. D’une ampleur inédite, la Grande Guerre se soldera par 9 millions de morts et laissera l’Europe exsangue. RetroNews se propose de revenir sur la couverture de cet événement majeur du XXe siècle au travers des journaux d'alors, soumis à la censure de l'État.

Entre-deux-guerres (1918-1939)

La guerre impose brutalement l’innovation – militaire, sociale, technologique. Sur fond de nouvel ordre international, c'est l'euphorie des années folles puis la Grande Dépression et la montée des totalitarismes.

Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

La France entre dans une guerre totale et idéologique. L’armistice signé en 1940 avec l’Allemagne divise pendant trois ans le pays entre zone libre et zone occupée, entre collaboration et résistance.

GPRF (1944-1946)

Organe dirigeant de la résistance présidé dans un premier temps par le général de Gaulle depuis Alger, le GPRF est reconnu officiellement par les Alliés comme le gouvernement de la France.