Maurras : dégoût de tous et haine des autres | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Maurras : dégoût de tous et haine des autres

le par
le par - modifié le 25/05/2018
Léon Daudet (à gauche) et Charles Maurras (à droite), figures de proue du journal monarchiste nationaliste L'Action française, Agence Meurice, 1930 - source : Gallica-BnF

Dans le journal monarchiste l'Action française, le polémiste Charles Maurras a mis sa plume ultraviolente au service de ses convictions nationalistes et antisémites.

Né en 1868 à Martigues en Provence, issu d'une famille catholique assez modeste, Charles Maurras s'installe en 1885 à Paris. Arrivé dans la capitale, il fréquente les milieux littéraires de droite, en particulier Maurice Barrès et Anatole France. Avant sa participation à L'Action française, le jeune Maurras approfondit sa réflexion politique tout en se lançant dans le journalisme. Entre 1889 et 1900, ses conceptions philosophiques, politiques et littéraires s'affirment : Maurras acquiert la conviction que seule une monarchie antiparlementaire et décentralisée peut restaurer son idée de la grandeur de la France.

En 1900, il se rang...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Royalistes et Républicains
Paul Thureau-Dangin
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)