Table ronde Blois 2018 : l'introduction de la photographie dans la presse | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Table ronde Blois 2018 : l'introduction de la photographie dans la presse

le par
le par - modifié le 24/09/2018
« Un photographe américain qui n'a pas peur de se mouiller les pieds », Le Petit Journal supplément du dimanche 25 août 1918 - Source RetroNews BnF

Pour leur 21e édition du 10 au 14 octobre, les Rendez-vous de l’Histoire de Blois auront pour thème « la puissance des images ». Découvrez le programme de la table ronde de RetroNews en partenariat avec la revue L'Histoire sur l'apparition de la photographie dans la presse.

capture_5.png

 

La tentation du réel : l'introduction de la photographie dans la presse écrite

 


Jeudi 11 octobre

de 16h30 à 18h

INSA - Bâtiment principal, Amphi Denis Papin


 

Intervenants

  • Anne-Claude Ambroise-Rendu, Professeure à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
    Bibliographie sélective :
    Du dessin de presse à la photographie (1878-1914) : histoire d'une mutation technique et culturelle. In: Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome 39 N°1, Janvier-mars 1992. Pour une histoire culturelle du contemporain. pp. 6-28.

     
  • Laurent Martin, Professeur à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
    Bibliographie sélective :
    « Point de vue sur les images du monde. Voyage, photographie, médias de 1839 à nos jours », Le Temps des médias, vol. 8, no. 1, 2007, pp. 142-158.

     

 

L’introduction de la photographie dans la presse écrite au début du XXe siècle comme instrument du reportage, d’incarnation du réel, pose la question de son rôle dans la construction de l’information, dans le récit journalistique et dans la perception du réel par le lecteur. La table ronde cherchera à rendre compte des évolutions techniques, de l'apparition d'un métier - le photojournalisme -, à interroger la propagation des photographies de presse dans la structure des journaux et du renouvellement narratif qui en découle. Quelles mutations sont engendrées dans le récit par l'image des nouvelles du monde et dans la propagation des fausses nouvelles ?

 

Innovation technologique : l'intégration de la photographie dans les journaux

 

8 juillet 1848, pour la première fois la presse illustre un reportage par la photographie : le journal L’Illustration, qui publie après l'insurrection deux clichés des barricades de la 3e révolution française, devient le pionnier du photojournalisme moins de dix ans après l'invention du premier procédé photographique, le daguerréotype.

Mais c'est le premier XXe siècle qui se caractérise réellement, dans la forme du récit journalistique, par l'invasion de la photographie de presse. Sur le front de 1914-1918, le photographe de guerre permet une restitution inédite d'un conflit. Les journaux Excelsior et Le Miroir font de ce regard sur la presse leur ligne éditoriale : « la guerre illustrée » avec « 16 pages de texte et de photographies » annonce le premier, tandis que le second « paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier. »

Les maquettes des journaux s'adaptent pour intégrer ce nouvel instrument ; à la fin de la Première Guerre mondiale, des titres comme Ce soir, ou Paris-Soir intègrent systématiquement la photographie dans leurs pages.

 

La mutation du récit journalistique

 

Si le format du journal et ses implications technologiques évoluent, c'est avant tout le journalisme dans son ensemble qui subit une mutation. L'intégration de la photographie permet une nouvelle articulation du récit médiatique, et nécessite en premier lieu une nouvelle manière de recueillir et construire l'information.

Le photo-journalisme fait ses premières armes, depuis la simple illustration d'articles jusqu'au photo-reportage que l'on retrouve par exemple dans le magazine Regards dès 1932.

 Puissance des images : la promesse de vérité

 

« La photographie ou l'entrée de l'image dans le réalisme » (Anne-Claude Ambroise-Rendu) : tandis que le dessin de presse permet l'expression d'une interprétation de l'actualité, la photographie passe pour capturer le réel. Conflit, événements, faits divers... L'apparition de la photographie dans les journaux propose une nouvelle expérience optique qui nécessite d'interroger son apport à la perception de l'actualité, et son rapport à la vérité dans ce qu'elle prétend restituer.

Un regard sur « l'ailleurs »

Ailleurs au sens d'exotisme déjà, mais aussi d'altérités : la presse donne la possibilité de diffuser, depuis les terrains sur lesquels évoluent les journalistes, un regard inédit sur le monde.

Quel travail aujourd'hui de restitution de cette histoire de la photographie dans la presse ?

 

Enfin, cette table ronde sera l'occasion d'interroger les restitutions possibles, dans une démarche complémentaire de la recherche, de cette histoire de la photographie de presse et du photo-journalisme. Une autre écriture à base d'archives est-elle possible pour rendre compte de cette transformation du journalisme par la photographie ?

Cet article vous a plu ?

Et si vous testiez en illimité RetroNews pendant 15 jours gratuitement ?

Test gratuit Qui sommes-nous ?