Le décret qui instaura la Grande Terreur | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Le décret qui instaura la Grande Terreur

le par
le par - modifié le 25/06/2018
La guillotine à Paris, estampe hollandaise ; 1795 ; source Gallica BnF

La loi de Prairial, instaurée par le Comité de salut public en juin 1794, prive les accusés du droit de défense et de recours. Elle marque le début de la Grande Terreur.

Depuis septembre 1793, la Terreur règne en France. Mais la Révolution reste l'objet de plusieurs menaces sérieuses de la part des opposants royalistes, des catholiques et des puissances étrangères... Robespierre, qui préside le Comité de Salut public, va convaincre les députés réticents de voter une nouvelle loi pour y faire face.

 

Rédigée par Georges Couthon, le décret du 22 prairial an II (10 juin 1794) va réformer le Tribunal révolutionnaire, réduisant les procès à une simple formalité : désormais, les accusés, déférés devant une cour de juges et de "patriotes" nommés, n'ont plus droit à aucune défense. Et les jurés n'ont plus le choix qu'entre l'acquittement... ou la mort.

 

Le 12 juin, un long texte de Couthon paraît dans le Mercure universel pour expliquer les objectifs politiques de la ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée