C'était à la Une ! Fin de l'esclavage : la grande joie du père Duchesne | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

C'était à la Une ! Fin de l'esclavage : la grande joie du père Duchesne

le par
le par - modifié le 19/02/2019
« Père Duchesne, foutre... », 1790 - source : Gallica BnF

L'article du jour évoque le décret d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1794. Le père Duchesne félicite « la convention d'avoir tranché le nœud gordien en rendant la liberté à tant de milliers d'hommes ».

En partenariat avec "La Fabrique de l'Histoire" sur France Culture

Cette semaine : la grande joie du père Duchesne, dans Je Suis le Véritable Père Duchesne, Foutre du 1er janvier 1794

Texte lu par : Hélène Lausseur

Réalisation : Séverine Cassar

 

« Tous les bons républicains s'empresseront sans doute d'imiter leurs frères de Paris ; comme nous, foutre, ils se réjouiront de l'abolition de l'esclavage des nègres. Les sociétés populaires, d'un bout de la république à l'autre, établissent le culte de la raison. Pour prouver comme elles sont au pas, je copie le serment que les Sans-Culottes de Moulins viennent de prêter. J'espère qu'il sera bientôt celui de tous les Français.

Je jure de maintenir de tout mon pouvoir l'unité et l'indivisibilité de la république ; je jure en outre de reconnaître pour mon frère tout homme juste et vraiment ami de l'humanité, quelque [sic] soit sa couleur, sa taille et son pays, je jure enfin de n'avoir jamais d'autre religion que celle de la nature, d'autre temple que celui de la raison , d'autres autels que ceux de la patrie, d'autres prêtres que nos législateurs, ni d'autre culte que celui de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.

Voilà, foutre, la véritable religion des patriotes. Voilà la foi des hommes libres. » 

La grande joie du père Duchesne, 1794.

Sur le même sujet