Quand les révolutionnaires avaient rebaptisé Notre-Dame de Paris | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Quand les révolutionnaires avaient rebaptisé Notre-Dame de Paris

le par
le par - modifié le 28/05/2018
Fête de la Raison le décadi 20 brumaire de l'an 2 de la République française, estampe - Source : Gallica BnF

Le 10 novembre 1793, une fête de la Liberté est organisée en la cathédrale Notre-Dame, rebaptisée « Notre-Dame de la Raison ». C'est le début d'un puissant mouvement de déchristianisation.

En novembre 1793, un mouvement populaire met en cause la religion catholique, dénoncée comme un fanatisme et reléguée au rang de supercherie et d'hypocrisie.

La « régénération » chère aux révolutionnaires est en marche. Des délégations venues de province annoncent à la Convention l’abdication de leurs curés et la laïcisation de leurs églises. Le 17 brumaire (7 novembre), à l’initiative de membres de la Commune de Paris, l’évêque de Paris et ses vicaires abjurent et déposent leurs lettres de prêtrise devant la Convention.

Les députés assistent à des « mascarades » qui tournent en dérision la religion et le culte. Les églises sont rebaptisées « temples de la Raison ».

À Paris, le 20 brumaire (9 novembre) le député Pierre-Gaspard Chaumette, at...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Le Christianisme et la Révolution française
Edgar Quinet
Achetez ce livre sur :