Les « scandales » autour de l'homosexualité dans l'armée | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

Les « scandales » autour de l'homosexualité dans l'armée

le par
le par - modifié le 23/12/2018
Illustration : Soldats français à Soroka, Agence Rol, 1919 - Source : Gallica BnF

En France, si l'armée ne prévoit aucune réglementation en ce qui concerne les préférences sexuelles, les affaires d'homosexualité ont longtemps été traitées comme des scandales à étouffer.

En 1791, la France est le premier pays à dépénaliser complètement l'homosexualité, l’Assemblée constituante de 1789 ne retenant pas le « crime de sodomie » dans le code pénal. 

De même, l'armée ne prévoit aucune réglementation spécifique en ce qui concerne les préférences sexuelles en son sein. Pour autant, dans une France où l'homosexualité est encore largement perçue comme immorale, la plus grande discrétion est de mise.

Au XXe siècle, alors que les affaires d'homosexualité dans l'armée allemande sont légion et font grand bruit, en France, elles existent mais restent cantonnées à quelques articles mal informés, tant l'autorité militaire tente d'étouffer ces scandales.

Quand en 1907, à Brest, une affaire de ce type éclate, Le Journal p...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)