1931 : les femmes peuvent voter en Espagne | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

1931 : les femmes peuvent voter en Espagne

le par
le par - modifié le 28/05/2018
Réunion politique féministe à Madrid, Paris-Soir, 1932 - source : RetroNews-BnF

La seconde République espagnole modifie sa constitution afin de donner le droit de vote aux femmes. En France, la question peine toujours à s’imposer.

Le 1er octobre 1931, les Cortès (le Parlement espagnol) font entrer le droit de vote des femmes dans la Constitution. C’est l’un des premiers gestes de la Seconde République espagnole. En même temps que cet article 34, est voté l’article 37 qui permet à « tous les Espagnols, sans distinction de sexe » de postuler à des emplois ou charges publiques.

« La Chambre a approuvé hier par 160 voix contre 121, l’article 34 de  la Constitution, accordant le droit de vote aux femmes ; l’âge électoral reste fixé à 23 ans. […]

Certains milieux politiques considèrent ce vote comme l’acte le plus important qui ait été accompli jusqu’ici par les Cortès républicaines. »

Pour aboutir, ce vote progressiste a étrangement réuni à l’assemblée des partis politiques de gauche et de droite.

« On fait remarquer que cette décision obéit à une politique commune des partis extrêmes, de gauche et de droite – d’un côté, les gauches socialistes et catalanes, de l’autre, les basco-navarrais catholiques et les agrariens : politique différente dans ses tendances, mais poursuivant le même but.

En effet, les socialistes comptent sur la remarquable organisation féminine qu’ils ont établie dans plusieurs grands centres d’Espagne, tandis que les basco-navarrais exercent une grosse influence sur les fe...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée