La bête du Gévaudan | Retronews - Le site de presse de la BnF

La bête du Gévaudan

le
le - modifié le 22/08/2018

Entre 1764 et 1767, dans la province du Gévaudan (actuelle Lozère), au sud de l’Auvergne, ce qui semble être un « grand chien », un « animal exotique », voire un « loup-garou » terrorise les habitants de cette région rurale. En l’espace de trois ans, on lui impute entre 80 et 120 attaques mortelles sur des êtres humains, principalement des enfants et des femmes. Les plus rationnels pensent qu’il s’agit d’un simple loup, l’un des 20 000 que compte la France d’alors. D’autres imaginent une mystérieuse créature velue, « châtiment divin » sorti tout droit des enfers. Très vite, la fureur gronde dans le sud de la France, et la presse nationale – notamment pour des raisons pécuniaires – s’en fait l’écho.