1789, l'abolition des privilèges et droits féodaux | Retronews - Le site de presse de la BnF

1789, l'abolition des privilèges et droits féodaux

le
le - modifié le 22/08/2018

Dans la nuit du 4 août 1789,  les députés de l'Assemblée nationale constituante proclament l'abolition des droits féodaux et de nombreux privilèges pour désarmer la province que le journal dépeint à feu et à sang.

Quelques jours après la prise de la Bastille, c'est la Grande Peur qui s'est installée : la crainte d'un complot aristocratique suite aux événements parisiens soulève les provinces contre les seigneurs. Dans un élan d'enthousiasme, la noblesse réunie à l'Assemblée Nationale renonce d'elle-même à ses privilèges.