Les premières élections au suffrage universel masculin en 1848 | Retronews - Le site de presse de la BnF
Long Format

Les premières élections au suffrage universel masculin en 1848

le par - modifié le 10/04/2018

L'avènement du suffrage universel masculin introduit une mutation radicale dans la vie politique française et européenne : aucun régime n'avait expérimenté ce suffrage. Il naît avec la IIe république.

Le suffrage universel masculin, une invention « révolutionnaire » de la IIe République

La révolution de février 1848 trouve son origine dans le mécontentement provoqué par la politique conservatrice de la monarchie de Juillet. Le gouvernement provisoire de la IIe République proclame la République le 24 février et instaure le suffrage universel le 2 mars. Le principe de la souveraineté du peuple devient la clé de voûte du nouveau régimee.

Les principaux journaux quotidiens  à l'instar du SiècleLe ConstitutionnelLe Journal des débats et La Presse rapportent le décret du 5 mars 1848 établissant les modalités de l’élection de l’Assemblée constituante. « Direct et universel sans condition de cens », le suffrage reste exclusivement masculin. Les électeurs doivent être âgés de 21 ans et justifier d’une résidence de 6 mois dans le canton dans lequel ils votent. Sur 900 députés, 15 seront élus en Algérie et dans les colonies.

Ce mode d’exercice de la souveraineté est révolutionnaire : institué en 1792, il n’avait jamais été mis en application. Les précédents régimes privilégiaient un suffrage censitaire, fondé sur la richesse. Cette décision augmente considérablement le corps électoral passant de 240 000 citoyens à 9 millions : il s’ouvre aux paysans et ouvriers. Mais cette décision consacre l’exclusion politique des femmes.

Le suffrage universel : avec lui la liberté, sans lui l'esclavage, Frédéric Sorrieu & Marie-Céci...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet