« Les Protocoles des sages de Sion », histoire d'un document antisémite factice | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

« Les Protocoles des sages de Sion », histoire d'un document antisémite factice

le par
le par - modifié le 13/02/2019
Couverture du livre de Sergei Nilus contenant les « Protocoles des sages de Sion », 1911 - source : WikiCommons

L'ouvrage Les Protocoles des sages de Sion, écrit en 1901 par un anonyme russe, se présentait comme un plan de conquête du monde par les Juifs. En réalité monté de toutes pièces, il connut un succès immense.

C'est l'un des faux les plus célèbres de l'Histoire. Rédigés en 1901 dans des circonstances qui demeurent encore floues aujourd'hui, Les Protocoles des sages de Sion se présentent comme le compte-rendu de plusieurs « réunions secrètes » au cours desquelles Juifs et franc-maçons prépareraient un plan de conquête du monde.

 

Un contenu entièrement fictif : à l'époque, l'auteur et ses commanditaires avaient pour dessein – c'est ce qu'un grand nombre de théories supposent – de convaincre le tsar Nicolas II des dangers d'une trop grande ouverture du régime aux Russes juifs, perçus comme des éléments libéraux et révolutionnaires.

 

Cette thèse se transformera après la Première Guerre mondiale et la Révolution russe en un mythe antisémite extrêmement répandu en Europe, le « judéo-bolchevisme », selon lequel les Juifs alliés à la finance internationale contrôleraient le mouvement bolchevik [voir notre article].

 

Traduits en français en 1920, Les Protocoles des sages de Sion rencontrent rapidement un certain succès. Plusieurs titres de la presse française le mentionnent avec enthousiasme. L'éditorialiste Edmond du Mesnil écrit par exemple dans Le XIXe siècle, en mai 1921 :

« Le monde n'est plus gouverné par les politiques qui détiennent un pouvoir fragile et éphémère ; il l'est par les hommes d'affaires qui exercent un empire solide et durable. Dans la plupart des peuples, la force du Pouvoir central, synthèse de l'intérêt national, se dilue. Sous le masque de la démocratie, des puissances occultes s'efforcent à la domination du monde.

 

Au premier rang, la finance internationale juive qui étend sur le destin des peuples des tentacules redoutables [...]. La publication des Protocoles des Sages de Sion vi...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Entre-deux-guerres (1918-1939)

Sur le même sujet