L’affaire Damotte-San Malato, un duel pour l’honneur | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

L’affaire Damotte-San Malato, un duel pour l’honneur

le par
le par - modifié le 28/05/2018
Photo du célèbre duel entre l'escrimeur italien San Malato et le Français Damotte publiée dans Marianne, 1939 - source : Gallica-BnF

Le 28 janvier 1901, Athos de San Malato, maître d’armes italien, et Damotte, maître d’armes français, s’affrontent au fleuret dans un seul but : la préservation de leur honneur.

« Pour un point d’honneur, pour un simple point d’honneur, deux hommes, qui ne se connaissaient pas même de vue cinq minutes avant de croiser le fer, ont failli s’entretuer, littéralement. »

Voici ce que rapporte, médusé, un rédacteur de L’Écho de Paris le 29 janvier 1901, au lendemain du duel qui vient de faire trembler le Tout-Paris.

Athos de San Malato, fils d’un célèbre escrimeur italien et de passage à Paris, vient de  lancer un défi à tous les escrimeurs français afin de démontrer la prétendue supériorité de l’école du fleuret italienne sur l’école française.

Selon le journal La Presse, le défi est le suivant :

« “On se battra au fleuret, à la pointe d’arrêt.”

C’est-à-dire qu’une fine pointe du fleuret, un demi-centimètre de fer, [peut] pénétrer dans la chair et faire jaillir le sang, mais sans aucun autre danger. »

Se présente alors à lui Louis Damotte, grand maître d’armes français, lequel ne s’est encore jamais battu en duel mais qui toutefois, se dit prêt à relever le défi. Très vite, un différend à propos des conditions du duel éclate entre le...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Les Duels célèbres
Charles-Maurice de Vaux
Achetez ce livre sur :
Le Duel à travers les âges
G. Letainturier-Fradin
Achetez ce livre sur :
Duels et Duellistes
Roger de Beauvoir
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)