L'exposition nazie « d'art dégénéré » en 1937 | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

L'exposition nazie « d'art dégénéré » en 1937

le par
le par - modifié le 07/03/2019
Trois baigneuses (détail), d'Ernst Ludwig Kirchner, 1913 - source : WikiCommons

En 1937, les nazis exposent à Munich, pour les rabaisser aux yeux du public, des œuvres d'artistes qu'ils considèrent comme « dégénérés ». Parmi eux, de grands noms de l'art moderne comme Picasso, Chagall ou Otto Dix.

Le 19 juillet 1937 s'ouvre à Munich une exposition restée tristement célèbre : l'exposition « Entartete Kunst » (« art dégénéré »), commanditée par le pouvoir nazi. Celle-ci se propose de montrer au public allemand des œuvres d'artistes que les nazis présentent comme « juifs » ou « bolcheviks ». Œuvres considérées comme « dégénérées », en opposition à celles relevant de « l'art héroïque » officiel, qui glorifie la « race aryenne ».

 

Quelque 730 œuvres sont présentées à Munich. Sélectionnées par une commission dirigée par Adolf Ziegler, un peintre qu'appréciait Hitler, elles ont été plus tôt dans l'année décrochées des cimaises des musées allemands, avec 16 000 autres, afin de « purifier » les collections nationales.

 

Parmi ces toiles, on retrouve la plupart des grands noms de l'art européen du début du XXe siècle, de Picasso à Chagall, en passant par les Allemands George Grosz, Otto Dix, Emil Nolde ou Ernst Ludwig Kirchner.

 

Le Temps raconte le 21 juillet :

 

« Une exposition de ce qu’on appelle actuellement en Allemagne “l’art dégénéré” a été inaugurée lundi soir à Munich [...].

 

Cette exposition doit faire pendant à celle de la Maison de l’art all...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée