La carte scolaire de la France de 1826 | Retronews - Le site de presse de la BnF
Long Format

La carte scolaire de la France de 1826

le par - modifié le 10/04/2018

En 1826, le baron Charles Dupin, économiste et professeur au Conservatoire national des arts et métiers fait réaliser une « carte figurative de l’instruction populaire de la France ». Cette tentative de cartographie de la scolarisation des garçons met en évidence les disparités entre les départements et les régions françaises.

Une scolarisation inégalement répartie sur le territoire

En ouverture de son cours de géométrie et de mécanique appliquées aux Arts et métiers et aux beaux-arts du 29 novembre 1826, Charles Dupin présente à son audience la Carte figurative de l'instruction populaire de la France.

Le Constitutionnel résume ainsi les propos du baron Dupin : « Il présente ensuite les avantages précieux que la société tout entière peut retirer de l’instruction de simples ouvriers et de la masse du peuple » puis il commente et détaille la carte : « il met sous les yeux de ses auditeurs une carte de France ombrée avec des teintes qui représentent les degrés d’ignorance ou d’instruction de nos divers départements ; il fait remarquer une bande noirâtre qui depuis Saint-Malo jusqu’à Genève, sépare la France éclairée de la France obscure ».

Carte figurative de l'instruction populaire de la France, J. Collon, 1826 - source : Gallica-BnF

Charles Dupin poursuit son analyse : au Nord, 32 départements scolarisent 748 146 garçons alors qu’au Sud 54 départements envoient à l’école 375 931 enfants.

La réception de son annonce n'est pourtant pas unanime et des critiques diverses émergent. Alors que Le Drapeau blanc questionne la véracité géographique des propos énoncés et leur pertinence, Le Journal des débats politiques et littéraires s'efforce de le mettre en garde contre de possibles réprimandes.

L’État et les progrès de la scolarisation des garçons

Pour la réalisation de sa carte, Charles Dupin utilise comme indicateur statist...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Monarchie de Juillet (1830-1848)

Sur le même sujet