L’assassinat de Trotski à Mexico | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

L’assassinat de Trotski à Mexico

le par
le par - modifié le 14/09/2018
Discours de Léon Trotski lors de l'anniversaire de la Révolution bolchévique à Moscou, 1923, Agence Meurisse - source : Gallica-BnF

Le 21 août 1940, Léon Trotski est victime d’un attentat à Mexico. Attaqué à coups de piolet, il meurt peu de temps après à l’hôpital.

Été 1940, Léon Trotski, chef de file de la Révolution bolchévique russe de 1917 avec Lénine, est retrouvé assassiné.

Pour les journaux français, notamment Le Petit Journal, c’est l’occasion de revenir sur le parcours du révolutionnaire communiste et homme d’État soviétique.

« Leiba Bronstein, dit Léon Davidovitch Trotski, naquit en 1877 dans le gouvernement de Kherson, en Ukraine. De bonne heure, il adhéra au parti socialiste russe, et c’est à ce titre qu’il prit part à la révolution de 1905. Condamné à la déportation en Sibérie, il fut relégué dans la ville de Troïtzk, d’où son surnom de Trotski. [...]

Après la révolution de 1917, il oublia ses divergences avec Lénine pour devenir l’un de ses collaborateurs les plus proches. [...]

De 1918 à 1925, il dirigea en personne les opérations de l’Armée rouge, dont il fut le créateur, contre les diverses armées antisoviétiques. La mort de Lénine, qui devait amener au pouvoir le triumvirat Staline-Zinoviev-Kamenev, eut une influence néfaste sur la carrière politique de Trotski. »

Rejeté dans l’opposition, exclu du Parti puis expulsé d’URSS par Staline, l’ancien homme fort du régime soviétique vit en exil de...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée