1912 : Pour la protection des oiseaux | Retronews - Le site de presse de la BnF
Écho de presse

1912 : Pour la protection des oiseaux

le par
le par - modifié le 28/05/2018
Illustration : Histoire naturelle des oiseaux ; 1857 - Source : BnF Gallica

En 1912, les scientifiques alertent sur l'extinction de plusieurs espèces d'oiseaux et dénoncent les méfaits de l'homme sur la nature. La presse accompagne cette conscience écologique naissante.

1912 : un grand Congrès pour la protection des animaux se réunit pendant plusieurs jours à Paris. Et, déjà, les scientifiques dénoncent les ravages de l’industrie et soulignent que les lois de préservation des espèces, tout comme les conventions internationales en la matière, sont régulièrement foulées aux pieds. "L'oubli de ces règlements a favorisé la destruction à peu près complète de quelques espèces", alerte le Congrès. Ce sont notamment les industries de la mode et du spectacle qui sont visées.

Le Petit Journal rapporte :

"Les oiseaux migrateurs, en particulier, ont été éprouvés de façon épouvantable. D'après les statistiques on peut fixer à plus de 500 millions le nombre des oiseaux qui sont massacrés chaque année. C'est ainsi qu'un type très intéressant, le pigeon migrateur d'Amérique, a disparu, victime d...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
La Migration des oiseaux
A. de Brevans
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)

Sur le même sujet