La fin de la bande à Bonnot | Retronews - Le site de presse de la BnF

La fin de la bande à Bonnot

le
le - modifié le 22/08/2018

1911. Après le braquage de la Société Générale, la presse française se repaît de l’addictive panique causée par le gang de braqueurs anarchistes mené par Jules Joseph Bonnot. Cette course démente de vols et de meurtres se conclut comme un western.

Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)

Sur le même sujet